Le pape voyage-t-il à genoux ?

Jude Law, un pape (Pie XII) qui prend l'avion...

Dans la série The Young Pope/The New Pope, le pape Pie XIII (rien à voir avec Pie XII) voyage à genoux. Pire : il y aurait une classe en dessous de la classe économique, où il n’y a même pas de siège mais un simple coussin… ou tapis ? Alors, qu’en est-il vraiment ?

Nous nous sommes renseignés auprès de la Secrétairerie d’Etat de la Cité du Vatican, pardon, non, du Saint-Siège (lire aussi : le Vatican et le Saint-Siège, c’est pareil ?), pour tirer tout cela au clair. En effet, c’est une affaire plus que supprenante de voir le pape voyager à genoux, qui plus est en priant ! (Bien sûr, pour les catholiques, il n’est pas interdit de prier quand on voyage… ni de voyager quand on prie, mais quand-même).

Démenti officieux

Après avoir fait sonner les portables, nous avons donc eu la confirmation du contraire : le pape voyage en réalité soit débout, soit assis. Tout simplement. En voici les preuves…

Sur cette image, on voit bien que le pape voyage assis :

Voici une autre image dans laquelle il voyage debout :

Parfois, il lui arrive même d’assister les pilotes (peut-être a-t-il eu son brevet d’aéronautisme quand il était ado ?) :

Autre précision incroyable : le pape a même son bagage en cabine ! Et n’a pas de jet privé, le Vatican n’étant pas aussi riche qu’on le croit parfois… (lire aussi : Le Vatican est-il riche ?).

Alors voilà, non seulement nous avons les preuves, mais en plus, un expert en sécurité aéronautique affirme que lors du décollage, cette position à genoux n’est pas autorisée par les procédures en vigueur dans l’aviation civile, d’autant que le coussin ne possède pas non plus de ceinture de sécurité. Et comme le pape est très respectueux de la législation, il respecte aussi cette règle-là…

“De fait, pour le moment la classe la plus  basse c’est la classe éco, or dans cette classe, chaque passager a bien un siège attitré”, précise ce spécialiste des voyages papaux. Un autre expert, spécialiste des genoux celui-là, affirme que “cette position n’est pas à garder durant la totalité d’un vol Paris-New-York, et ce même si on porte des bas de contention”. Et comme le pape est très respectueux du corps que Dieu lui a donné, il est aussi très respectueux de la médecine…

Un pape, ça voyage toujours beaucoup…

De fait, un pape, ça voyage beaucoup ! Si on prend par exemple Jean-Paul II, il est passé par 130 pays (sur les 191 que compte la planète), il a parcouru plus d’un million de kilomètres et visité près de 900 villes, ce qui n’est pas rien. D’ailleurs, selon les statistiques du Vatican, Jean-Paul II a ainsi effectué un peu plus de trois fois la distance entre la Terre et la Lune, ou encore près de 30 fois le tour de la Terre ! Il aurait même pu voyager en fusée ou en navette spatiale ! Et oui ! Enfin, si l’on compte ses nombreux déplacements en Italie (près de 150), le pape de la nouvelle annonce de la Bonne Nouvelle (*) a été absent presque trois ans du Vatican… loin de la vision véhiculée par la série The Young Pope / The New Pope, où le pape se la coule douce en buvant du Coca Zéro à la cerise ou en jouant au billard

Pour aller plus loin :

 

(*) pour ne pas dire nouvelle évangélisation, qu’on pourrait confondre à tort avec du prosélytisme…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *