Le pape choisit-il ses voyages comme dans la pub du Loto ?

Le pape choisit-il ses voyages comme dans la pub du Loto ?

Contents Comme Lucette et son mari dans le pub du Loto (vidéo ci-dessous), le pape choisit-il ses prochains voyages au hasard sur un globe terrestre ? C’est ce qu’on pourrait croire en regardant la série The New Pope… Qu’en est-il vraiment ?

 

 

 

 

 

 

En réalité, le pape choisi ses destinations en fonction d’éléments qui lui semblent importants, autour de causes qui lui sont chères. Par exemple, son premier voyage hors du Vatican était le 8 juillet 2013, sur l’île italienne de Lampedusa, au large de la Tunisie : la porte d’entrée en Europe pour de nombreux migrants africains…. Cette visite, décidée peu de temps auparavant en réponse à une recrudescence d’arrivée de migrants – et non au hasard d’un globe lumineux comme dans The Young Pope ! -, se déroule avec un protocole très allégé, sans représentant du gouvernement italien ni représentant de l’épiscopat italien autre que l’évêque du lieu… Elle avait pour objectif d’attirer l’attention du monde sur la situation des migrants et fustiger « la culture du bien-être » qui rend les hommes « insensibles aux cris d’autrui et qui aboutit à une globalisation de l’indifférence ». C’était donc un geste très fort du pape ! 

Premiers voyages du pape

Son premier voyage hors de l’Italie n’était pas non plus dû au hasard. Du 23 au 28 juillet 2013, François se rend à Rio, où se déroulent  les 28èmes journées mondiales de la jeunesse, concept inventé par le pape Jean-Paul II et qui ont d’ailleurs permis de très nombreux voyages de papes à travers le monde ! L’évènement s’est clôturé par une par une messe géante à la Woodstock (-en réalité, beaucoup plus importante et transcendante-!), sur la plage de Copacabana, qui rassemble plus de trois millions de fidèles dans une atmosphère festive ! S’entretenant de façon imprévue avec la presse lors de son retour en avion – cette tradition oriente aussi le choix de la destination -, le pape François n’esquive aucune question, déclarant notamment, au sujet de l’homosexualité, que « si une personne est gay et qu’elle cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? Le catéchisme de l’Église catholique dit très bien qu’on ne doit pas marginaliser les homosexuels. Ils sont nos frères. Le problème n’est pas d’avoir cette tendance, mais de faire du lobbying. »

Et son pays natal ?

En revanche, le pape François ne s’est toujours pas rendu en voyage officiel dans son pays d’origine, tandis que Jean-Paul II et Benoît XVI sont retournés dans leur pays respectifs à peine quelques mois après leur élection… Le 22 mai 2019, le pape François affirmait ainsi aux évêques argentins « J’aimerais venir (…) mais pour le moment je donne la priorité aux lieux dans le monde où des gens sont tués pour des raisons politiques ou religieuses, pour parler de réconciliation et de paix. »

Et en France ?

Ah bah pour la France, ce n’est manifestement pas à l’ordre du jour… Le dernier voyage d’un pape remonte à celui de Benoît XVI, en 2008. Il faut dire que l’actualité est un peu chargée dans notre pays, avec des séries comme The New Pope, ça n’aide pas… 😉

Alors, vous voyez bien qu’un voyage papal, ce n’est pas un petit caprice autour d’une mappemonde ! Dans The Young Pope / The New Pope, on se demande même si ce globe lumineux serait pas utilisé par le pape pour prédire l’avenir… Or bien entendu, l’Eglise ne croit pas à l’efficacité de l’astrologie, qui n’est pas scientifiquement prouvée : nous ne sommes pas prédestinés. Mais c’est une autre histoire…

Pour aller plus loin :

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *