Les démons existent-ils vraiment ?

The Young Pope - Pie XIII
Dans The Young Pope, ce pseudo-thaumaturge atteint des stigmates prétend voir la Sainte Vierge d’une façon très *particulière* ; il en réalité possédé du démon…

Dans The Young Pope, Pie XIII serait un « pape anti-christ » qui renie la foi de l’Eglise en Jésus-Christ, sauveur de l’humanité (résumée en cette parole de l’Evangile selon Saint Jean : «  Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle »). Ainsi certains des protagonistes de la série semblent parfois possédés, comme ce pseudo-thaumaturge hystérique atteint de stigmates prétendant voir la Sainte Vierge… Mais alors, les démons existent ? La réponse du Père Jean-Régis Fropo, tirée (et librement adaptée) du livre 90 questions à un exorciste, publié en 2012.

Après avoir lu l’Évangile – et étudié un peu la théologie – nous devons reconnaître que, même s’il ne tombe pas directement sous nos sens, le monde invisible des démons existe réellement.

Dieu a donné l’existence à diverses espèces de créatures : le cosmos matériel, les être vivants, végétaux et animaux, et enfin l’homme « fait à son image » (La Bible, Genèse 1,27) à la fois corps et esprit, et qu’Il a établi ce dernier comme souverain de toute la Création. Mais Dieu a également fait des créatures purement spirituelles et invisibles à nos yeux de chair : les anges, probablement créés avant le cosmos.

Ils nous ressemblent car ils ont une intelligence et une volonté libre comme nous ; ils sont capables, comme nous aussi, de connaître et d’aimer en esprit.  « La perfection de l’univers, écrit Saint Thomas d’Aquin, exige qu’il y ait des créatures spirituelles. »

Dans le crédo proclamé à chaque messe, les catholiques redisent que Dieu est aussi… « créateur du monde visible et invisible ».

Les démons sont des créatures angéliques, des esprits purs, immortels et incorruptibles. Ils ont été créés naturellement bons (car Dieu ne crée rien de mauvais en soi, ndlr). C’est justement en refusant radicalement et irrévocablement Dieu et son Règne d’amour, qu’ils sont devenus mauvais.

Ils sont doués d’intelligence et de volonté libre et sont tous d’espèce différente. Il leur est possible de communiquer en eux. La société des démons est hiérarchisée : ils ne sont pas tous égaux et semblent avoir chacun une spécialité : impurs menteurs, jaloux… (enfin tout ce dont l’âme humaine peut être tourmentée, ndlr).

Mieux encore, les démons ont une connaissance des réalités matérielles et de chaque objet en sa singularité. Ils ont certes une vision  de l’avenir, mais très partielle. Par exemple, ils ne voient pas le futur au sens où on le dit de Dieu qui sait tout de toute éternité, mais ils l’appréhendent par les causes, par conjecture. Il est vrai qu’ils connaissent les causes plus parfaitement et universellement que nous.

Satan en effet ne supporte pas que les hommes aient accès à l’éternité bienheureuse promise par Dieu et que lui-même a perdue(1) ; aussi agit-il parmi les hommes ; il cherche à les entraîner dans sa révolte… mortifère.

Les démons n’ont pas directement accès à nos pensées les plus intimes : seul Dieu les connaît. Cependant, par nos paroles, nos gestes, les expressions du visage et du corps, l’intime de nos cœurs peut être en partie découvert. Les anges et les démons peuvent ainsi percevoir avec une grande pénétration ces effets extérieurs, en déduire une part de nos pensées, et ensuite agir en conséquence… pour nous tenter ?

  • Pour aller plus loin : se procurer le livre 90 questions à un exorciste via Amazon.

(1) Cf. Catéchisme de l’Église catholique (CEC), n° 391 à 395.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *